mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Dix-neuf journalistes ont été tués ou blessés en Haïti cette année

Port-au-Prince, 4 novembre (Prensa Latina) Le Réseau National de Défense des Droits de l’Homme en Haïti a dénoncé aujourd’hui que 19 journalistes ont été tués ou blessés dans un contexte d’insécurité généralisée où les reporters sont des victimes récurrentes.

La plateforme a critiqué le fait que les journalistes sont pris pour cible à la fois par les gangs et par la police, et que certains ont même été blessés par des balles réelles ou des balles en caoutchouc.

De janvier à ce jour, quatre journalistes ont été tués et leurs corps brûlés à Laboule et Cité Soleil, respectivement dans le sud-est et le nord de la capitale.

Au début du mois, le corps du présentateur radio Garry Tess a été retrouvé mutilé dans la ville de Les Cayes, dans le sud du pays, et le week-end dernier, le reporter Romelson Vilsaint est décédé après avoir été blessé à la tête par une bombe lacrymogène.

Les circonstances de ce dernier incident ne sont toujours pas claires, et bien que la police ait promis une enquête, la plupart de ces cas de ce type restent non résolus.

En effet, le secrétaire général de l’Association des journalistes haïtiens, Jacques Desrosiers, a dénoncé jeudi, lors d’une rencontre avec le syndicat organisée par l’Unesco, que seuls deux procès liés à des meurtres de reporters ont eu lieu.

En mai dernier, le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti a dénoncé le fait que de 2000 à ce jour, 19 journalistes ont perdu la vie et a exprimé son inquiétude quant à la sécurité de la profession.

L’entité a souligné que l’insécurité des journalistes et l’impunité attendue peuvent encourager la violation de nombreux droits de l’Homme, outre la liberté d’expression et la liberté de la presse, et favoriser d’autres formes de criminalité.

L’organisme a encouragé les autorités publiques à faire tout leur possible pour prévenir et punir ces meurtres, attaques et menaces contre les journalistes.

peo/ssa/lam/an

EN CONTINU
notes connexes