jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président de la RDC accuse le Rwanda de soutenir les insurgés

Kinshasa, 4 novembre (Prensa Latina) Le président congolais, Felix Tshisekedi, a accusé le Rwanda, dans une allocution diffusée aujourd’hui, de soutenir le Mouvement du 23 mars et a appelé la jeunesse à combattre ce groupe armé irrégulier. 

Le chef d’État a exhorté les jeunes à s’organiser en groupes de vigilance pour lutter contre le travail du Rwanda pour déstabiliser l’est de la RDC afin de créer une zone sans loi et satisfaire ses appétits criminels.

Le Rwanda a des ambitions expansionnistes dans le but de s’approprier nos minerais, a déclaré le mandataire, quelques heures après qu’un groupe de députés et de personnalités de la société civile de son pays aient porté une accusation similaire contre l’Ouganda.

À Kampala, le ministre des Affaires étrangères ougandais, Henry Oryem Okello, a qualifié les allégations de « déchets, bêtises sans fondement », soulignant qu’il « n’existe aucune preuve » à ce sujet et défiant les accusateurs à présenter des preuves contre son pays.

Un Congo pacifié est dans l’intérêt de l’Ouganda (…) L’Ouganda ne soutient pas les rebelles du M23 ; l’Ouganda cherche une paix totale dans l’est de la RDC, a-t-il ajouté.

La RDC est le théâtre, depuis une trentaine d’années, de combats entre l’Armée nationale et des groupes insurgés, dont beaucoup sont issus des guerres qui ont ensanglanté la région après le génocide au Rwanda en 1994.

peo/oda/msl

EN CONTINU
notes connexes