jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Turquie et l’ONU coordonnent leurs efforts pour exporter des produits russes

Ankara, 8 novembre (Prensa Latina) La Turquie et les Nations unies coordonnent leurs efforts pour répondre aux attentes de la Russie, qui souhaite commencer à exporter ses produits alimentaires et ses engrais dans le cadre d’un accord sur les céréales, a déclaré aujourd’hui le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, négocie la levée des obstacles aux exportations russes, qui n’ont pas été complètement éliminés, a déclaré Cavusoglu à la télévision de cette capitale.

Dans le même temps, a-t-il expliqué, il n’est pas nécessaire de signer un nouvel accord sur les céréales, qui expire le 19 novembre, car avec le consentement des parties, il sera automatiquement prolongé.

Le 2 novembre, la Fédération de Russie a décidé de reprendre sa participation à l’accord sur les céréales après que l’Ukraine, par le biais de la médiation des Nations unies et de la Turquie, a donné des assurances écrites qu’elle n’utiliserait pas le corridor de sécurité de la mer Noire à des fins militaires.

Selon le ministère de la Défense du pays eurasien, Moscou se réservera le droit de se retirer de l’accord si Kiev viole les garanties qui lui ont été données.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré le 3 novembre que Moscou était satisfait que l’Ukraine ait signé des garanties de sécurité avec l’aide d’Ankara, mais que son pays ne voyait pas encore de résultats dans la deuxième partie du paquet d’accords sur la suppression des obstacles à l’exportation d’engrais et de céréales russes.

peo/ssa/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes