dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les présidents colombien et argentin à la tête du forum sur la paix à Paris

Paris, 9 novembre (Prensa Latina) Les présidents de l’Argentine, Alberto Fernandez, et de la Colombie, Gustavo Petro, participeront au Forum de Paris sur la paix, comprenant un discours du président élu brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, selon ses organisateurs.

Depuis quelques années, nous cherchons à compter sur l’Amérique latine à cet événement, car c’est une région du Sud qui a des propositions et des solutions sur la scène internationale et un poids politique. Pour cette cinquième édition, nous avons obtenu la présence des deux présidents et nous attendons Lula par vidéo, a commenté le directeur général Justin Vaïsse à Prensa Latina.

Le fondateur du Forum de Paris sur la paix, qui se réunira les 11 et 12 novembre au Palais de la Bourse à Paris (Brongniart), a également confirmé l’objectif d’accueillir vendredi à Paris des discussions entre le gouvernement et l’opposition vénézuélienne.

À cet égard, il a souligné l’intention de la réunion de soutenir le processus de dialogue visant à surmonter les tensions politiques dans le pays sud-américain, interrompu depuis un an.

Selon Vaïsse, les représentants du gouvernement et de l’opposition auront le soutien de l’Europe, et notamment du président français Emmanuel Macron, qui a échangé des salutations avec son homologue vénézuélien, Nicolas Maduro, dans la ville égyptienne de Sharm El Sheikh, dans le cadre de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP27).

Cette année, le Forum de Paris sur la paix inclura parmi les sujets de débat les ruptures Nord-Sud et les moyens de les dépasser, un chemin complexe qui, de l’avis de l’historien et de l’académicien, implique une solidarité concrète.

Vaïsse a insisté sur la nécessité d’une action concrète dans des domaines tels que la sécurité alimentaire et le changement climatique.

À cet égard, le forum analysera comment atténuer la portée du conflit en Ukraine sur l’accès aux céréales pour les pays d’Afrique et du Moyen-Orient, fortement dépendants des importations de céréales en provenance de cette région, ainsi que la question des responsabilités communes mais différenciées face au changement climatique.

jcc/livp/oda/wmr

EN CONTINU
notes connexes