dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un candidat vaccin pour le traitement du cancer présenté à Cuba

La Havane,  9 novembre (Prensa Latina) Des scientifiques cubains ont présenté mercredi Hebersavax, un nouveau candidat vaccin conçu pour le traitement de diverses tumeurs.

Lors d’une réunion d’experts de la santé et de scientifiques avec le président Miguel Diaz-Canel, le Dr Francisco Hernandez,  cliniquement responsable du développement d’Hebersavax, a expliqué que les résultats préliminaires du vaccin étaient très encourageants.

« Après 10 ans de vaccination continue, nous sommes en présence d’un produit sûr, tolérable et présentant un minimum de réactions indésirables », a-t-il commenté.

Celle-ci se veut une alternative thérapeutique cubaine sûre et moins coûteuse par rapport aux autres qui existent dans le monde, à la disposition des patients souffrant d’un problème de santé complexe.

Selon un reportage de la télévision nationale, le candidat vaccin est conçu pour traiter différents types de tumeurs, dont le carcinome hépatocellulaire, le cinquième cancer le plus répandu dans le monde, avec plus de 850 000 nouveaux cas chaque année et un taux de mortalité élevé.

Lors de la réunion, le président a qualifié d’excellents les résultats des études menées avec Hebersavax et a insisté sur la poursuite des recherches sur son applications à d’autres types de cancer.

Lors de l’analyse de la situation épidémiologique dans le pays, le doyen de la Faculté de mathématiques et d’informatique de l’Université de La Havane, le Dr Raúl Guinovart, a déclaré que le contrôle du Covid-19 était maintenu.

Le ministre de la santé publique, José Ángel Portal, a indiqué qu’à la fin du mois d’octobre la transmission du virus Covid-19 avait diminué de plus de 85 % et qu’il n’y avait aucun patient grave ou critique dans les hôpitaux du pays.

Concernant la dengue, il a affirmé que la situation était plus favorable, quoique la maladie soit encore présente dans 14 provinces, 44 municipalités et 63 rayons sanitaires du pays.

jcc/livp/oda/mks

 
EN CONTINU
notes connexes