vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La censure de Cubains sur Facebook condamnée au Salvador

San Salvador, 17 novembre (Prensa Latina) La Coordination salvadorienne de solidarité avec Cuba a répudié aujourd’hui la censure de la plateforme Facebook contre des ressortissants de cette île pour avoir exprimé leurs droits qui ne violent aucune réglementation légale.

L’organisation de solidarité a cité dans un communiqué le cas du cubain Raúl Capote qui, comme des milliers de ses compatriotes, a été censuré par la plateforme qui a réprimé ses positions politiques, lesquelles ne violent aucune norme légale, communautaire ou morale et n’incitent pas à la violence.

Les internautes cubains, selon le texte, ne font que dénoncer les agressions contre leur peuple de la part des États-Unis et de groupes extrémistes, tout en condamnant le blocus illégal auquel leur pays est confronté.

La liberté numérique, manifeste l’organisation, est maintenant un droit de l’Homme, tout comme la liberté de pensée, d’expression et de conscience.

« Il est triste pour la civilisation occidentale d’observer un tel comportement, qui instrumentalise la dictature numérique qui tente de présenter comme normal un manque de tolérance », estime l’organisation.

En exigeant la fin de la répression sur Facebook, le coordination demande que ce réseau empêche les groupes extrémistes d’inciter à la violence, à l’invasion et à l’agression contre Cuba et son peuple.

peo/ssa/mv/lb

EN CONTINU
notes connexes