mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des manifestants haïtiens bloquent un pont frontalier avec la République dominicaine

Port-au-Prince, 22 novembre (Prensa Latina) Pour la deuxième journée consécutive, des manifestants haïtiens ont bloqué l’accès au point de passage de Ouanaminthe avec la République dominicaine, en réponse aux déportations massives de leurs compatriotes. 

Les participants ont soudé la porte binationale et critiqué le traitement inhumain infligés aux migrants sans papiers, ainsi que les politiques « racistes » des autorités dominicaines. 

Ils ont également placé des affiches critiquant le président Luis Abinader. 

Le blocus a provoqué la paralysie du marché binational, dysfonctionnel depuis lundi, et des dizaines de camions sont bloqués au passage douanier.

Les expulsions d’Haïtiens depuis la République dominicaine se sont intensifiées ces derniers mois et les organisations de défense des droits de l’Homme ont dénoncé le traitement inhumain et dégradant infligé aux sans-papiers par les autorités migratoires.

Rien qu’en octobre, plus de 14 000 migrants ont été renvoyés en Haïti au milieu d’une vague de déportations qui a choqué la société.

Le Gouvernement de Port-au-Prince a qualifié de honteux et d’inhumain le traitement de ses compatriotes et a estimé que la situation ternissait l’image de Saint-Domingue dans le monde entier et compromettait l’esprit de paix et d’harmonie qui doit guider les relations entre les deux pays.

Tout en reconnaissant le droit souverain de la République dominicaine de réguler les flux migratoires sur son territoire, le Ministère des Affaires étrangères haïtien a demandé que ses ressortissants soient traités dans le respect de la dignité humaine.

peo/ro/Ane

EN CONTINU
notes connexes