mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La proche visite du président cubain saluée en Chine

Beijing, 22 novembre (Prensa Latina) Des politologues chinois ont mis en valeur aujourd’hui l’importance de la prochaine visite du président de Cuba, Miguel Díaz-Canel, dans le géant asiatique et ce en vue du développement des relations bilatérales, de l’amitié traditionnelle et de la coopération entre les deux nations socialistes.

L’académicien Xu Shicheng a déclaré au journal Global Times que ce voyage est le reflet des liens étroits des partis communistes des deux pays, d’autant plus qu’il aura lieu un mois après la tenue du 20e Congrès du groupe chinois et la réélection du président Xi Jinping comme secrétaire général.

Pour l’intellectuel, il illustre aussi l’appréciation mutuelle entre ces peuples ainsi que les échanges commerciaux, médicaux et culturels.

D’autre part, l’expert Pan Deng a souligné le soutien entre La Havane et Beijing sur la scène internationale, la position commune contre l’hégémonie, l’unilatéralisme et le protectionnisme, et sur les questions d’intérêt national.

Il a considéré Cuba comme un exemple de résistance en Amérique latine face à la pression des États-Unis et a également indiqué qu’avec la Chine l’île peut contribuer à promouvoir la récupération mondiale.

Hier, la Chine a confirmé la visite de Díaz-Canel du 24 au 26 novembre prochain, à l’invitation de Xi Jinping et dans le cadre d’une tournée internationale du mandataire cubain avec des escales en Algérie, en Russie et en Turquie.

Bien que les détails de leur agenda n’aient pas encore été publiés, il est prévu que lors des conversations officielles, les parties passeront en revue l’état des relations bilatérales et planifieront de nouvelles actions pour les renforcer davantage à l’avenir.

En outre, le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que le séjour du président cubain insufflera un nouvel élan au développement des liens, en mettant l’accent sur leurs relations en tant que « bons amis, bons camarades et bons frères ».

Il a également estimé que cela donnera un nouvel élan à l’amitié traditionnelle et à la coopération fraternelle entre les deux nations, qu’il a décrites comme un modèle de solidarité, de collaboration et d’entraide.

Díaz-Canel a effectué son premier voyage en Chine en tant que président en novembre 2018 et a tenu à cette occasion un intense programme d’activités afin de donner une continuité et de consolider les liens établis il y a 62 ans entre les deux pays.

peo/livp/lam/ymr

EN CONTINU
notes connexes