vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président cubain termine sa visite en Russie

Moscou, 22 novembre (Prensa Latina) La visite officielle en Russie du président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, s’est conclue aujourd’hui par un intense programme de travail où il a eu des échanges au plus haut niveau pour approfondir les liens bilatéraux. 

Ce mardi a été le quatrième et dernier jour du séjour du président antillais et de sa délégation à Moscou, qui s’est clôturé par une réunion avec son homologue russe, Vladimir Poutine, lors de laquelle ils ont examiné le plan de coopération mutuelle jusqu’en 2030.

À cet égard, le chef d’État russe a précisé que les deux pays ont beaucoup de projets communs à réaliser, puis il a également souligné que la rencontre avec Diaz-Canel est «une merveilleuse occasion de tout analyser, ce qui a déjà été fait et ce qu’il faudrait faire dans les conditions complexes actuelles».

Pour sa part, le mandataire antillais a salué le travail des groupes de travail pour faciliter la coopération sur les questions bilatérales et a rappelé que les deux pays ont réussi à maintenir «le dialogue politique au plus haut niveau», même en période difficile, comme pendant la pandémie de Covid-19. 

En ce qui concerne l’importance de sa visite dans la capitale russe, Diaz-Canel a souligné qu’elle a lieu «à un moment où les deux pays sont soumis à des sanctions injustes, arbitraires, qui proviennent et trouvent leur origine dans le même ennemi, l’empire yankee qui a aussi manipulé une partie importante du monde».

Plus tôt, les deux dirigeants ont inauguré un monument érigé en l’honneur du leader historique de la Révolution cubaine Fidel Castro (1926-2016) sur la place qui porte son nom dans le quartier de Sókol à Moscou.

Durant la cérémonie, Poutine a rappelé que l’homme d’État des Caraïbes, décédé en 2016, a consacré toute sa vie à «la lutte dévouée pour le triomphe des idées du bien, de la paix et de la justice, pour la liberté des peuples opprimés, pour une vie digne pour les gens ordinaires et l’égalité sociale».

Le président de la plus grande des Antilles a pour sa part remercié l’action d’immortaliser Fidel Castro avec une œuvre si colossale, qui, selon lui, montre comment ce grand être humain a uni des peuples qui, malgré la distance géographique et culturelle, sont frères depuis plus de 60 ans.

Plus tôt, Diaz-Canel a rencontré le patriarche de Moscou et de toute la Russie, Kiril, qui a catalogué Cuba comme l’île de la liberté et a souligné la force du peuple cubain pour préserver sa souveraineté et son indépendance, ainsi que son courage et sa force pour lutter contre le capitalisme.

Diaz-Canel quitte la Russie dans la nuit du 22 novembre pour se rendre en Türkiye et en Chine, où ils seront également accueillis par les dirigeants de ces pays.

peo/ro/odf

EN CONTINU
notes connexes