lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les débats d’Ibero-America Education, Science et Culture en République Dominicaine

Saint-Domingue, 25 novembre (Prensa Latina) La 14e réunion ordinaire de l’Assemblée générale de l’Organisation des États ibéro-américains pour l’éducation, la science et la culture (OEI) démarre vendredi dans cette capitale en présence des représentants des 23 pays membres.

La réunion sera accueillie par le ministre de l’éducation de la République dominicaine, Ángel Hernández en sa qualité de président du conseil d’administration de l’OEI.

Selon les organisateurs, la réunion permettra d’élire le pays qui assurera la prochaine présidence du conseil d’administration à accueillir l’assemblée générale de cet organisme régional.

La réunion présentera en outre le rapport de l’OEI sur ses tâches au cours des quatre dernières années, une période marquée principalement par la crise du Covid-19 et, par conséquent, par la fermeture de centres éducatifs dans la région touchant environ 180 millions d’étudiants.

Les progrès de la transformation numérique de l’éducation en Ibéro-Amérique, le renforcement d’un espace d’enseignement supérieur partagé et la encouragement des industries créatives et culturelles, entre autres questions, seront également analysés.

L’Assemblée générale de l’OEI qui se tient tous les quatre ans est la plus haute autorité de cette organisation et fonctionne comme son organe législatif.

Elle est composée des pays suivants : Andorre, Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Équateur, El Salvador, Espagne, Guatemala, Guinée équatoriale, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Portugal, République dominicaine, Uruguay et Venezuela.

Des organisations observatrices de l’OEI, telles que la Communauté des pays de langue portugaise et le Système d’intégration centraméricain, participeront à la réunion.

Et comme invités, la Banque interaméricaine de développement, l’Unesco, la Banque de développement d’Amérique latine et le Secrétariat général ibéro-américain.

jcc/jcm/ema

EN CONTINU
notes connexes