vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le pape François s’inquiète des affrontements en Palestine

Rome, 27 novembre (Prensa Latina) En concluant aujourd’hui la prière de l’Angélus sur la place Saint-Pierre, le pape François a évoqué l’escalade de la violence en Palestine et en Israël. 

Le Pape a déclaré, en condamnant ces faits, que la violence tue l’avenir, détruit la vie des plus jeunes et affaiblit les espoirs de paix, indique un communiqué diffusé par le bureau de presse du Saint-Siège.

Le Pape François a déclaré que « je suis avec préoccupation l’escalade de la violence et les affrontements qui se déroulent depuis des mois dans l’État de Palestine et en Israël » et a fait allusion aux décès, mercredi dernier, d’un enfant palestinien et d’un autre israélien, ajoute la source. 

« Prions pour ces jeunes morts et leurs familles, spécialement pour leurs mères. Je souhaite que les autorités israéliennes et palestiniennes aient davantage à cœur la recherche du dialogue, la construction de la confiance mutuelle, sans laquelle il n’y aura jamais de solution de paix en Terre Sainte », a ajouté le Souverain Pontife.

Le 25 novembre dernier, le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a mis en garde contre un soulèvement dans les territoires palestiniens face à l’augmentation du nombre d’attaques des troupes et des colons israéliens.

Pour sa part, le Ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a demandé ce dimanche à l’ONU de prendre des mesures pour protéger la population des territoires occupés face à l’augmentation des attaques israéliennes. 

Ce ministère a réaffirmé, dans un communiqué, la nécessité d’un accord basé sur le droit international et sur les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, et a en ce sens appelé à faire pression sur les autorités de Tel-Aviv afin de mettre un terme à ces violations qui, selon lui, « équivalent à des crimes de guerre ».

peo/jcm/Ort

EN CONTINU
notes connexes