lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Éthiopie remercie l’IGAD pour son soutien à l’accord de paix

Addis-Abeba, 30 novembre (Prensa Latina) L’Éthiopie a remercié mercredi l’Autorité intergouvernementale pour le développement de l’Afrique de l’Est (IGAD) pour ses efforts en faveur de la signature d’un accord visant à rétablir la paix dans le nord du pays.

Notre peuple apprécie le soutien indéfectible des États de l’IGAD pendant les jours difficiles des négociations, a déclaré le vice-premier ministre éthiopien Demeke Mekonnen lors de la 48e réunion du Conseil des ministres de l’IGAD.

Selon le ministère des affaires étrangères, M. Mekonnen a dit à Khartoum, au Soudan, que la résolution pacifique du conflit entre le gouvernement fédéral et le Front de libération du peuple du Tigré respectait l’unité et l’intégrité nationales.

Il a souligné que le pacte signé à Pretoria, en Afrique du Sud, et les pourparlers de cessation des hostilités à Nairobi, au Kenya, sous-tendait le principe de solutions africaines aux problèmes du continent.

Il a également manifesté sa préoccupation quant à la portée significative du changement climatique dans la région et a exhorté les pays de l’organisation à travailler, avec les organisations internationales, pour éviter les crises qu’il pourrait provoquer, selon la notification du ministère des affaires étrangères.

Pour participer à cette réunion, le ministre éthiopien des affaires étrangères s’est rendu mardi dans la capitale soudanaise, où des responsables des États membres de l’organisation analysent l’état de la paix et de la sécurité sur leurs territoires.

Ils discuteront en outre des catastrophes naturelles, de la sécurité alimentaire, de l’aide humanitaire, des performances économiques, des questions mondiales et d’un rapport sur les réformes institutionnelles de l’organisation.

Selon un rapport de l’IGAD, le conseil ministériel doit publier mercredi un communiqué de presse sur la situation humanitaire, de paix et de sécurité dans la région.

Composée par l’Éthiopie, Djibouti, l’Érythrée, le Kenya, la Somalie, le Soudan, le Sud-Soudan et l’Ouganda, cette entité a été créée en 1996 pour traiter tous les problèmes de ces pays.

jcc/mem/raj

EN CONTINU
notes connexes