mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Union européenne reconnaît l’appropriation de fonds russes

Lodz, Pologne 1er décembre (Prensa Latina) Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a reconnu aujourd’hui son intention d’utiliser des fonds de la Banque centrale de Russie bloqués dans des institutions occidentales pour financer l’aide de l’Union Européenne (UE) à l’Ukraine. 

Borrell a déclaré qu’il allait étudier avec ses partenaires de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), réunis dans cette ville polonaise, toutes les possibilités « légales » dans le but de s’approprier cet argent. 

« Nous avons saisi près de 20 milliards d’euros de personnes qui soutiennent la Russie et nous contrôlons près de 300 milliards de ressources financières de la Banque centrale de Russie », a-t-il déclaré.

La conférence ministérielle, qui réunit les 57 membres de ce forum, inclut l’Ukraine et la Russie, mais le gouvernement de Varsovie a opposé son veto à la participation du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, ce qui a provoqué une protestation de Moscou.

Pour sa part, Lavrov a accusé jeudi les États-Unis et l’OTAN de participer directement au conflit ukrainien.

Lors d’une conférence de presse à Moscou, le ministre des Affaires étrangères a déclaré que « la Russie est alarmée par la rhétorique de l’Occident qui continue de renforcer son implication dans le conflit tout en accusant Moscou de préparer des provocations avec l’utilisation d’armes de destruction massive ».

Depuis le 24 février dernier, Moscou a lancé une « opération militaire spéciale » en Ukraine après que les autorités aient demandé de l’aide face aux agressions de l’armée de Kiev.

peo/mem/fvt

EN CONTINU
notes connexes