jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie interdira de vendre son pétrole à ceux qui limitent son prix

Moscou, 4 décembre (Prensa Latina) La Russie considère que le fait de bloquer les prix du pétrole est un instrument inacceptable qui va à l’encontre des règles du marché et interdira donc de vendre le sien à ceux qui souhaitent accepter cette mesure, a déclaré aujourd’hui le vice-Premier ministre Aleksander Novak. 

Nous vendrons le pétrole et ses produits dérivés aux pays qui coopèrent avec nous dans des conditions de marché, même si nous devons réduire un peu la production, a précisé Novak ce dimanche.

Le gouvernement russe a souligné à plusieurs reprises que cet instrument n’est pas une mesure de marché, qu’il est inefficace et contredit toutes les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a souligné le haut fonctionnaire.

Le 5 décembre, l’embargo que les pays de l’Union européenne ont accepté d’imposer dans le cadre du sixième paquet de sanctions sur les importations de pétrole russe par mer entre en vigueur. 

Les pays de l’UE ont également convenu le 2 décembre dernier de limiter le prix du pétrole russe livré par mer aux pays tiers à 60 dollars le baril. Ils prévoient de le faire au moyen d’un mécanisme qui pourrait être réglementé à l’avenir. 

Une décision similaire a été annoncée par les pays du Groupe des Sept (G7) et l’Australie. 

Les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni et d’autres pays occidentaux prévoient d’interdire à leurs entreprises d’offrir des services de transport, financiers et d’assurance aux pétroliers transportant du brut russe, s’il est vendu à un prix supérieur à celui fixé.

peo/mem/Gfa

EN CONTINU
notes connexes