samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un homme politique polonais soutient la négociation de la Pologne pour l’obtention de fonds européens

Varsovie, 5 décembre (Prensa Latina) Le chef du parti polonais Droit et Justice (PiS), Jaroslaw Kaczynski, a soutenu lundi le Premier ministre Mateusz Morawiecki dans les négociations avec l’Union européenne sur la distribution de l’aide économique au pays, a rapporté Radio Wroclaw.

Selon l’homme politique, il y a des tensions entre Morawiecki et le ministre de la Justice Zbigniew Ziobro, mais les raisons qui prévalent sont du côté du Premier ministre.

À cet égard, il a déclaré que le ministre Ziobro ne comprend pas toute la série de complications qui surgissent lors des discussions avec Bruxelles, comme les coûts d’emprunt de la Pologne sur les marchés mondiaux.

Comme s’il n’était pas conscient de l’ampleur des défis dans lesquels la Pologne se trouve et se trouvera, parce que nous sommes sur le marché mondial et en même temps nous sommes dans ces défis qui résultent de notre présence dans l’Union européenne, a dit Kaczynski.

Récemment, le premier ministre polonais a essuyé les critiques du ministre de la justice et d’une petite faction de législateurs de son parti, qui l’ont accusé de sacrifier la souveraineté de la Pologne dans les négociations avec l’UE.

Les différences dans la manière de mener ces négociations sont telles que  Ziobro a même évoqué la semaine dernière la possibilité de retirer son parti, Pologne unie, de la coalition gouvernementale.

Selon les experts, les déclarations de Kaczynski, figure politique de premier plan en Pologne, en faveur de Morawiecki sont cruciales face aux critiques, à un moment où la nation européenne tente d’obtenir 34,5 milliards d’euros de l’UE.

Les différends internes compliquent les négociations avec Bruxelles, qui est réticente à céder cette aide en raison de préoccupations concernant l’indépendance de la justice et l’État de droit en Pologne.

D’autre part, les faits entourant le processus d’accès à ces fonds réduisent également le soutien des électeurs du PiS pour les prochaines élections, selon de récents sondages.

jcc/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes