vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Résistance de l’Occident à un monde multipolaire

Moscou, 7 décembre (Prensa Latina) Le ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov a déclaré mercredi que les pays occidentaux s’opposaient à l’existence d’un ordre multipolaire car signifiant la perte de leur position privilégiée.

La principale raison du déséquilibre caractéristique du système mondial est le refus de la minorité occidentale d’accepter la multipolarité et d’abandonner ses aspirations hégémoniques, a estimé le chef de la diplomatie russe lors de la deuxième et dernière journée du 8e Forum international des lectures de Primakov.

Lavrov a soutenu que le défaut des forces était en train de changer et pas en faveur des États-Unis et de leurs pays alliés. « C’est pourquoi ils cherchent à maintenir leur position hégémonique et tentent de ralentir le processus de formation d’une planète polycentrique ».

Selon le haut fonctionnaire, la concrétion d’un tel ordre nécessiterait une longue période historique, aussi la lutte consiste-t-elle à accélérer ces processus pour l’établissement de la multipolarité.

« La mondialisation à l’américaine est terminée, un nouveau système est en train de se construire : celui qui ne dépend pas des caprices de nos anciens partenaires occidentaux », a-t-il ajouté.

En outre, certains processus résiduels perdureront de façon irréversible, quoiqu’en parallèle un nouveau système soit en cours de construction, tant sur le plan financier que logistique.

Le ministre des affaires étrangères a également affirmé que l’expansion de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) restait la principale force motrice de l’Occident, non seulement dans ses relations avec la Russie, mais aussi avec d’autres pays de l’espace dit post-soviétique et d’autres régions du monde.

En adressant ses mots à des experts nationaux et étrangers au Centre du commerce international de Moscou, le ministre a noté que les membres de l’OTAN avaient menti au sujet des promesses de non-expansion de l’OTAN à l’Est.

D’après  Lavrov, le bloc cherchera à pénétrer rapidement dans la région Asie-Pacifique, après ce dernier récupérera la ligne de défense en mer de Chine méridionale.

Les conférences Primakov sont avérées au sein et en-dehors de la Russie comme un lieu de débat majeur sur l’économie et les relations internationales, ce qui retient l’attention des décideurs, des diplomates, des spécialistes et des journalistes.

jcc/oda/mer

EN CONTINU
notes connexes