jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une déclaration de l’ALBA-TCP ratifie l’engagement envers l’unité

La Havane, 17 décembre (Prensa Latina) Les chefs d’État et de gouvernement de l’ALBA-TCP ont ratifié cette semaine leur engagement à renforcer le mécanisme régional, en tant qu’instrument d’union entre les peuples, basé sur les principes de solidarité.

Dans la Déclaration finale du XXIIe Sommet de l’Alliance bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité commercial des peuples (ALBA-TCP), qui s’est réuni cette semaine dans la capitale cubaine, les pays membres ont souligné la nécessité de renforcer le rôle de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes en tant que mécanisme de dialogue et de concertation politique.

Le discours revendique également la dignité nationale des peuples sur la base des idées des héros de l’Amérique latine et des Caraïbes, et soutient également les efforts sincères visant à promouvoir un dialogue respectueux et une coexistence pacifique entre tous les pays du continent, sans exception, pour trouver des solutions aux grands problèmes hémisphériques

La déclaration dénonce l’utilisation de stratégies de guerre non conventionnelles contre les gouvernements et les dirigeants démocratiquement élus dans la région, par le biais de processus judiciaires politiquement motivés sans soutien juridique.

En ce sens, le texte rejette notamment les actions judiciaires contre la vice-présidente argentine, Cristina Fernández.

En outre, le communiqué exprime sa solidarité avec le Pérou, un pays touché par une grave crise constitutionnelle prolongée qui a entraîné une série d’événements qui menacent la stabilité et le bien-être de la majorité.

« Nous rejetons le cadre politique créé par les forces de droite de ce pays contre le président constitutionnel Pedro Castillo, le forçant à prendre des mesures qui ont ensuite été utilisées par ses adversaires au parlement pour le destituer », indique le document.

De même, le celui-ci rejette la répression exercée par les forces de l’ordre contre les citoyens et appelle au dialogue, à la compréhension et à la raison entre tous les acteurs politiques, économiques et sociaux du Pérou.

Le texte salue par ailleurs le rétablissement de la table des pourparlers de paix entre le gouvernement colombien et l’Armée de libération nationale et appelle à la solidarité internationale avec le peuple haïtien à travers des mécanismes de coopération, fondés sur le plein respect de sa souveraineté.

La déclaration rejette l’imposition de mesures coercitives unilatérales contre le Nicaragua et le blocus économique, commercial et financier contre Cuba, en violation des principes de la Charte des Nations Unies et du droit international.

Le communiqué exprime également son soutien à la Bolivie et à son chef d’État, Luis Arce, face aux tentatives de déstabilisation et la reconnaissance de sa détermination à défendre le processus de la Révolution démocratique et culturelle dans son pays.

Le document félicite d’autre part la Grenade, la Dominique et Saint-Kitts-et-Nevis pour leurs journées électorales réussies et soutient le droit des pays des Caraïbes à bénéficier d’un traitement équitable, spécial et différencié.

Le texte salue également la nomination de Félix Plasencia comme nouveau secrétaire exécutif du bloc régional et remercie le travail effectué par Sacha Llorenti, qui occupait auparavant le poste.

peo/ssa/jha/mks

 
EN CONTINU
notes connexes