lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Commémoration du retour de combattants antiterroristes à Cuba

La Havane, 18 décembre (Prensa Latina) Le retour à Cuba de cinq combattants antiterroristes a été commémoré hier comme l’une des actions les plus importantes menées au niveau international pour la justice et l’autodétermination du peuple de la nation caribéenne. 

En ce même jour de 2014 « Ces Cinq » (comme appelés communément sur l’île) -Gerardo Hernández Nordelo, Antonio Guerrero Rodriguez, Ramón Labañino Salazar, René González Sehwerert et Fernando González Llort- se sont finalement réunis dans leur patrie après de longues années de prison aux États-Unis et un procès jugé frauduleux par d’éminents juristes internationaux.

René González, libéré le 7 octobre 2011 après avoir purgé 13 ans de sa peine, avec trois ans de probation aux États-Unis, a été autorisé à retourner à Cuba pour les funérailles de son père le 22 avril 2013.

Un juge fédéral l’a autorisé à rester sur l’île à condition qu’il renonce à sa nationalité étasunienne.

Fernando González a été libéré le 27 février 2014 et les autres membres du groupe le 17 décembre 2014.

Leur incarcération a déclenché une vaste campagne internationale en faveur d’un procès équitable et leur libération.

Tous les cinq sont considérés comme des héros par Cuba pour leur travail systématique de surveillance et de prévention des actions terroristes contre l’île à partir du territoire nord-américain. 

La libération des cinq avait été annoncée à l’unisson par les présidents Raúl Castro et Barack Obama, dans le même temps que  la décision de reprendre les relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis.

Ce processus, qui avait avancé sous l’administration Obama, a été paralysé pendant la présidence de Donald Trump avec l’application de plus de 240 mesures pour renforcer le blocus contre Cuba.

peo/rgh/rc

EN CONTINU
notes connexes