lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un avocat franco-palestinien accuse Israël de nettoyage ethnique

Paris, 18 décembre (Prensa Latina) L’avocat franco-palestinien Salah Hamouri a accusé le pays d’Israël, après son arrivée sur le sol français e tant que déporté, de procéder à un nettoyage ethnique contre le peuple qu’il occupe. 

Ils m’ont fait sortir contre ma volonté de mon lieu de détention et m’ont envoyé en exil. J’ai trouvé ma famille et mes proches ici, mais il est difficile d’être arraché à la patrie, a manifesté le juriste, affaibli par neuf mois de prison sans que Tel-Aviv ne présente de fait aucune accusation contre l’infatigable combattant des droits de l’Homme des palestiniens.

Le natif de Jérusalem-Est occupée a dénoncé le fait que l’État israélien recourt à tous les moyens possibles pour faire en sorte qu’il y ait de moins en moins de Palestiniens sur la terre qu’il occupe.

Hamouri a insisté en arrivant à l’aéroport parisien de Roissy Cherles De Gaulle qu’il ne voulait pas que ce moment arrive. 

La ministre de l’Intérieur d’Israël, Ayelet Shaked, a indiqué l’expulsion vers la France de l’avocat, profitant du fait qu’il n’avait pas la nationalité israélienne, mais seulement un permis de séjour précédemment révoqué.

Le gouvernement français a condamné la décision, qu’il a qualifiée de contraire au droit.

Depuis sa dernière arrestation, en mars dernier, la France est mobilisée, y compris au plus haut niveau, pour que soient respectés les droits de Salah Hamouri, qui veut mener une vie normale à Jérusalem, où il est né, réside et veut être, a souligné le Ministère des Affaires étrangères français.

Paris a rappelé que Jérusalem-Est est un territoire occupé, conformément aux dispositions de la quatrième Convention de Genève.

peo/mgt/wmr

EN CONTINU
notes connexes