lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Israël refuse à quelque 13 000 Palestiniens la résidence à Jérusalem

Ramallah, 19 décembre (Prensa Latina) Le journal Haaretz a révélé lundi le refus par l’Israël à quelque 13 000 Palestiniens de résider à Jérusalem-Est occupée depuis près de quatre décennies.

Le journal dénonce le fait que les autorités de Tel Aviv considèrent que ces personnes vivent en Cisjordanie ou à l’étranger.

L’expulsion dimanche de l’avocat franco-palestinien Salah Al Hamouri, originaire de la ville, est un message aux habitants arabes de Jérusalem : soit ils se soumettent et obéissent, soit ils seront définitivement privés de leur résidence, avertit le journal.

Israël se sent politiquement en sécurité en raison de la situation internationale actuelle, selon Haaretz.

De nombreux habitants de Jérusalem pourraient être déportés en Cisjordanie ou dans la bande de Gaza, « utilisée comme colonie pénitentiaire depuis la deuxième Intifada », selon l’article qui fait référence au soulèvement palestinien du début du siècle.

Le ministère palestinien des affaires étrangères et des expatriés a condamné l’expulsion forcée d’al-Hamouri, un militant travaillant pour l’ONG de défense des droits de l’homme Addameer.

Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères a qualifié ce geste de crime de guerre et de non-respect du droit international et humanitaire en demandant que le pays soit mis au banc des accusés.

jcc/jf/rob

EN CONTINU
notes connexes