jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie va réduire sa production de pétrole d’ici début 2023

Moscou, 23 décembre (Prensa Latina) La Russie envisage de réduire sa production de pétrole jusqu’à sept pour cent en 2023 si elle cesse ses livraisons aux pays qui appliquent le plafonnement des prix du pétrole brut, a affirmé vendredi  le vice-premier ministre Alexandr Novak.

Le haut fonctionnaire a rappelé que la présidence russe préparait un décret interdisant la vente de pétrole et de produits pétroliers à ceux qui imposent un maximum de 60 dollars par baril, a rapporté Rossiya 24 vendredi.

Dans ce cas, la production de pétrole diminuerait de 500 000 à 700 000 barils par jour, soit de 5 à 7 %, a déclaré Novak.

Le Groupe des Sept (G7), composé de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni, ainsi que l’Union européenne et l’Australie, refusent depuis le 5 décembre d’acheter du pétrole russe à un prix supérieur à 60 dollars le baril.

Il est interdit aux entreprises de ces pays de fournir des services tels que l’assurance, le courtage et l’assistance financière pour le transport du pétrole russe partout dans le monde, à moins que le brut ne soit vendu en dessous du seuil convenu.

La Russie a clairement indiqué qu’elle n’accepterait pas ce plafond et a assuré que son pétrole continuera d’être demandé sur les marchés internationaux.

jcc/jcm/gfa

EN CONTINU
notes connexes