mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Lula renforcera l’intégration régionale, affirme le vice-président cubain

Par Osvaldo Cardosa Samón 

Brasilia, 2 janvier (Prensa Latina) Le vice-président cubain Salvador Valdés a affirmé qu’avec la troisième arrivée au pouvoir de l’ancien dirigeant ouvrier Luiz Inácio Lula da Silva au Brésil, l’intégration régionale nécessaire sera aujourd’hui renforcée. 

«Lula est sans aucun doute un phénomène politique. Toute la politique progressiste du Parti des Travailleurs (PT) est une référence pour la région », a déclaré Valdés dans une interview exclusive accordée à Prensa Latina.

Il a précisé que le Brésil, par son poids politique et par ses ressources naturelles, jouera également un rôle dans le renforcement de l’intégration latino-américaine, plus encore pour la reprendre à partir du Marché commun du Sud (Mercosur).

Il a ajouté que le rôle du géant sud-américain sera important dans la revitalisation d’autres instances comme l’Union des nations sud-américaines (Unasur).

Interrogé sur la signification de la victoire présidentielle de Lula pour Cuba, le vice-président l’a qualifiée d’importante et que «nous devrons d’abord rétablir les liens dans l’ordre des relations bilatérales et les porter au plus haut niveau politique».

Et alors, a-t-il précisé, «nous rétablirons à nouveau nos relations économiques, commerciales et de coopération».

Il a insisté sur le fait que cette précieuse reprise de liens concernera «différentes branches, dans des activités comme la biotechnologie, dans la production de médicaments et d’aliments, dans le tourisme».

Il a souligné qu’«une énorme possibilité s’ouvre pour les échanges commerciaux entre les deux pays».

Le 15 décembre 2018, Lula a remercié les professionnels cubains qui ont participé au programme Más Médicos (Plus de médecins) au Brésil et Cuba pour aider d’autres peuples du monde grâce à sa médecine.

« Beaucoup mieux que les pays riches qui exportent des soldats et des bombes dans des communautés pauvres. Cuba exporte la vie, l’amour, la santé », avait-il manifesté.

La veille, le vice-président cubain a assisté à l’investiture de Lula dans cette capitale fédérale.

peo/nmr/ocs

EN CONTINU
notes connexes