dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un pacifiste nord-américain estime que le blocus est un acte de terrorisme contre Cuba

La Havane, 5 janvier (Prensa Latina) L’activiste nord-américain Gerald Condon a déclaré aujourd’hui dans cette capitale que le blocus est un acte terroriste contre Cuba et qu’il est inacceptable qu’il soit maintenu. 

C’est un acte illégal, immoral et condamné par une grande partie du monde, y compris l’Assemblée générale des Nations Unies, a ajouté le coordinateur d’un groupe de nord-américains qui se sont rendus à Cuba dans le cadre des initiatives Vétérans pour la paix et Golden Rule.

L’un des buts de ce voyage à Cuba est de se solidariser avec le peuple cubain et de connaître sa réalité pour en informer d’autres concitoyens et demander un changement de politique aux autorités nord-américaines.

Condon a déclaré que l’initiative qu’il coordonne longera prochainement la côte est des États-Unis et que lorsqu’ils visiteront New York et Washington ils réclameront une politique de paix pour Cuba.

Il a ajouté que le consulat des États-Unis à La Havane avait récemment élargi ses services et a donc lancé un appel au président Joseph Biden et au Congrès nord-américain pour qu’ils poursuivent ces initiatives et prennent d’autres mesures importantes pour normaliser les relations avec l’île.

Le vétéran a expliqué que venir à Cuba a été rendu possible par un changement de politique du gouvernement nord-américain, qui leur a accordé une licence spéciale pour voyager dans l’archipel afin de connaître sa culture et son peuple.

Ils ont choisi Cuba comme destination, après une traversée maritime à travers le détroit de Floride, pour rappeler au monde qu’il y a 60 ans un conflit nucléaire a failli éclater à cause de l’hostilité des États-Unis contre la Révolution cubaine.

Il a fait valoir que la nation insulaire a été l’une des premières à signer le Traité des Nations Unies sur la non-prolifération des armes nucléaires, qui n’a encore été signé par aucun des pays qui possèdent de telles armes.

Il est ironique que l’archipel des Caraïbes soit accusé de parrainer le terrorisme et figure sur une liste qui entrave son intégration internationale, alors qu’il défend sa souveraineté et envoie des brigades de médecins solidaires dans d’autres pays, a-t-il ajouté.

Golden Rule a pris la mer pour la première fois en 1958 avec des motifs pacifiques pour arrêter les essais nucléaires nord-américains, ce qui a inspiré d’autres mouvements.

L’organisation Vétérans pour la paix a été fondée en 1985 avec d’anciens militaires impliqués dans des conflits armés afin de proposer des alternatives aux guerres.

peo/ro/jfs

EN CONTINU
notes connexes