lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement brésilien confirme son retour à la CELAC

Brasilia, 6 janvier (Prensa Latina) Le gouvernement brésilien a communiqué vendredi aux pays membres de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) par voie diplomatique, de sa réinsertion complète et immédiate au système intégrationniste.

Selon une note du ministère des Affaires étrangères, ce processus a été notifié à tous les organismes impliqués, tant politiques que techniques.

« Les partenaires extra-régionaux avec lesquels la Celac entretient un dialogue régulier, parmi lesquels l’Union européenne, la Chine, l’Inde, l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) et l’Union africaine, ont également été informés du retour du pays au sein du groupe de consultation régionale ».

Il faudrait tenir compte du fait que Le Brésil a participé directement à la création de la CELAC en convoquant et en accueillant le premier sommet des pays d’Amérique latine et des Caraïbes (CALC) en 2008 à Costa de Sauípe, Bahia.

Officiellement créée en février 2010, lors du sommet de l’Unité à Cancún, la CELAC est composée des 33 pays de la région Amérique latine et Caraïbes.

« Sa vocation est celle de raviver le dialogue politique, la consultation et la coopération régionale sur un large éventail de questions, notamment la sécurité alimentaire et énergétique, la santé, l’inclusion sociale, le développement durable, la transformation numérique et les infrastructures d’intégration », ajoute le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

De même, le retour du Brésil dans la communauté des États latino-américains est « une étape indispensable en vue de la restauration de notre patrimoine diplomatique et de la pleine réadaptation du pays dans la coexistence internationale ».

Il faudrait évoquer en outre l’invitation adressée par le président argentin Alberto Fernandez, assurant la présidence intérimaire du forum au président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva, à participer au 7e sommet des chefs d’État et de gouvernement de la CELAC,  prévu le 24 janvier à Buenos Aires.

jcc/jha/ocs

EN CONTINU
notes connexes