samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les arts visuels cubains célèbrent le festival du printemps chinois

La Havane, 9 janvier (Prensa Latina) Dans une fusion d’expressions esthétiques asiatiques et cubaines, le peintre Alfredo Chong expose ses œuvres aujourd’hui à la Maison des arts et traditions chinoises, avec une exposition célébrant le festival du printemps chinois.

Sous le titre El hijo del inmigrante : La Ruta (Le fils de l’immigrant : la route), l’exposition a rejoint les diverses activités organisées dans le quartier chinois de la capitale pour commémorer le début de la nouvelle année lunaire dans ce pays.

La sélection comprend 40 pièces – dont des sculptures et des peintures – qui nous invitent à réfléchir sur la vie des émigrants, à travers « des techniques, des couleurs et des textures à la recherche d’une définition précise du chemin à parcourir », indique la présentation du projet.

Inspirée par l’intégration des deux cultures et la présence chinoise dans la plus grande des Antilles, Chong propose dans cette exposition une approche du patrimoine culturel du pays asiatique qui se distingue par ses motifs, ses couleurs et ses traditions millénaires, a déclaré la commissaire Teresa Toranzo.
En ce sens, la pièce Nostalgia lejana, une sculpture qui représente un émigrant anonyme ou Cabeza dividida, centrée sur le conflit des enfants de ces personnes, qui boivent les racines et les coutumes de deux mondes, ainsi que le triptyque Huellas, dont le discours prône l’élimination des frontières entre les êtres humains.

De cette façon, Chong présente une sélection cohérente avec le travail qu’il a réalisé tout au long de sa carrière, dans laquelle il a représenté la nature et le paysage cubain, mais en même temps, il a laissé pour la postérité le souvenir de personnages anthologiques du quartier chinois de La Havane et de la présence chinoise à Cuba, a expliqué le spécialiste.

L’exposition, qui s’inscrit dans le cadre de la fête du printemps, est une célébration traditionnelle du calendrier lunaire chinois pour le début de la nouvelle année, qui a lieu entre fin janvier et mi-février du calendrier occidental ou solaire.

Selon le site web du quartier chinois, le festival est conçu comme une journée d’activités diverses, qui dure de deux à trois semaines à partir de la nuit précédant le nouvel an chinois traditionnel, et comprend des activités culinaires, des arts visuels, des conférences, de la musique, les danses du lion et du dragon, entre autres.

jcc/mem/lbl

EN CONTINU
notes connexes