samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba en tête du G77+Chine : les défis de la défense du sud

Nations Unies, 13 janvier (Prensa Latina) Cuba a assumé jeudi pour la première fois la présidence du G77+Chine.

Parmi ses défis :  travailler aux objectifs communs du bloc d’entente politique et d’unité entre les nations du Sud. C’est ce qu’a dit, lors de la cérémonie de remise, le président du pays caribéen, Miguel Díaz-Canel, qui a en même temps exhorté à articuler des actions pour surmonter les obstacles au progrès réel des peuples.

« L’unité est un impératif aujourd’hui et la plus grande de toutes les urgences ».

Le président a insisté sur l’engagement de son pays à travailler au développement des nations avec lesquelles Cuba partage une histoire de joug, mais aussi des objectifs et des espoirs communs: « Nos nations continuent d’être à l’arrière-garde du développement mondial, alors qu’elles supportent les conséquences des multiples crises et inégalités résultant de l’ordre international injuste actuel ».

Dans le même ordre d’idées, le ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a insisté sur le renforcement des alliances au sein de l’organisation dans une période qu’il a qualifiée de difficile.
« Ce n’est qu’en construisant un consensus que nous pourrons avancer vers la réalisation de nos aspirations légitimes au développement », a-t-il ajouté.

Dans le même temps, Rodriguez s’est engagé à consolider l’unité, la présence et l’influence du groupe dans les multiples processus multilatéraux pertinents qui se tiendront cette année et dont il assurera la présidence: »Nous veillerons à ce que nos intérêts communs soient dûment pris en compte ».

À cet égard, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a rappelé la pertinence du groupe en tant qu' »exemple de multilatéralisme en action ». Il a mentionné l’unité, la collaboration et les moyens de résoudre les conflits comme principes de ce groupe de pays.

Selon le président de la 77e Assemblée générale, Csaba Korösi, la présidence cubaine du G77+Chine réussira à exiger cet ordre mondial plus juste.

Cuba a pris jeudi pour la première fois la présidence du groupe qui est composé de 134 des 193 membres des Nations unies,  soit  80 % de la population mondiale.

jcc/ssa/jha/ebr

EN CONTINU
notes connexes