mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Colombie a reçu le feu vert pour exporter des denrées alimentaires à Cuba

Bogota, 16 janvier (Prensa Latina) La Colombie a reçu le feu vert pour exporter du bœuf, du porc, de la volaille, des produits laitiers et des dérivés de la viande vers Cuba, a confirmé  l’Institut national de surveillance des aliments et des médicaments (Invima).

Cette approbation est le résultat de l’audit réalisé par le Centre national de santé animale (Cenasa) de la Colombie en novembre et décembre derniers.

« Dans le but de renforcer la coopération entre les deux pays et d’accorder un commerce alimentaire fluide, Invima a reçu la délégation cubaine et a travaillé en étroite coordination avec l’Institut agricole colombien » par le biais du soutien d’entités liées au domaine et d’établissements commerciaux intéressés.

« Cet important résultat a été obtenu grâce à la visite que le ministre du commerce, de l’industrie et du tourisme, German Umaña Mendoza, a effectuée à Cuba les 13 et 14 novembre 2022, où il a été convenu avec les autorités cubaines de réaliser cet audit ».

La reconnaissance du système d’inspection officiel de la Colombie, accordée pour une période de deux ans, se traduit par de nouvelles possibilités d’exportation.

Cette autorisation « nous permettra de promouvoir des relations économiques et commerciales fondées sur les forces existantes et les opportunités identifiées entre les deux pays, et profitera sans aucun doute à nos peuples », a dit Umaña, cité par Invima.

Le responsable de ce portefeuille a souligné l’importance d’atteindre ce résultat,  fruit d’un travail mené par son ministère, le ministère des affaires étrangères, le ministère de l’agriculture et du développement rural, le ministère de la santé et ses entités affiliées, dans un effort de collaboration et d’interconnexion avec les autorités cubaines.

Pour sa part, le directeur général de l’Invima, Francisco Rossi, a réitéré « l’engagement de l’Institut à continuer à offrir des opportunités aux différents branches économiques du pays, conformément à la vision du gouvernement national et  moyennant le soutien des garanties de sécurité par le système officiel d’inspection du pays dirigé par l’Invima.

Dans les prochains jours et sur la base du travail continu réalisé par l’Invima et l’Institut agricole colombien avec le Cenasa, , les versions finales des certificats sanitaires d’exportation qui accompagneront les envois à destination de ce pays seront convenus dans les prochains jours.

Cela permettra de répondre aux exigences en matière de santé et de sécurité animales qui seront vérifiées par les autorités sanitaires colombiennes, nécessaires au développement des exportations vers cette destination.

Via cette nouvelle ouverture qui représente la première réalisation dans ce domaine en 2023, les objectifs de la politique commerciale de la Colombie visant à approfondir l’accès des produits nationaux sur les marchés latino-américains de manière réciproque et équilibrée continuent d’être atteints, et le nombre de marchés ouverts à l’exportation de produits alimentaires colombiens a atteint 84.

jcc/livp/mem/otf

EN CONTINU
notes connexes