mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement brésilien commence à verser la Bolsa Familia aux personnes dans le besoin

Brasilia, 18 janvier (Prensa Latina) Le gouvernement du président Luiz Inácio Lula da Silva amorce les premiers versements de 600 reais (118 dollars) d’Auxilio Brasil, un programme d’aide aux familles nécessiteuses, rebaptisé Bolsa Familia.

Ce versement est un « engagement pris pendant la campagne (électorale) et que nous avons réalisé grâce à la PEC (proposition d’amendement constitutionnel) approuvée alors que nous étions encore en transition, car le montant n’avait pas été prévu dans le budget par le gouvernement précédent », a écrit Lula.

Selon le ministre du développement social, Wellington Dias, le gouvernement fédéral va accélérer l’enregistrement de la Bolsa Família afin qu’en mars, les familles ayant des enfants jusqu’à six ans puissent recevoir les 150 R$ (30 USD) supplémentaires, qui s’ajouteront à la base de 600 R$ du programme.

« L’une des préoccupations est le petit à ce stade de formation », a déclaré Días.
Il a expliqué que l’idée est d’effectuer le paiement supplémentaire en mars « pour ceux qui sont sûrs de mettre à jour leur enregistrement ».

La valeur de l’initiative a été assurée par l’approbation de ce que l’on appelle le PEC de la Transition remboursant 145 milliards de reais (28,4 milliards de dollars) pour maintenir le paiement.

Le portefeuille, en partenariat avec les États et les municipalités, met à jour le registre unifié des programmes sociaux et recherche énergiquement  les bénéficiaires qui ne figurent pas encore sur la liste.

Selon les données du gouvernement, en janvier dernier, le programme de transfert de revenus touchait  21,9 millions de familles  de 5 570 municipalités du pays.

« La perspective est, à partir de maintenant, d’avoir la famille au centre des politiques et l’ancrage de la nouvelle Bolsa Familia, le transfert de revenus ».

Créé en 2003 pendant le premier mandat de Lula, le programme vise à briser le cycle générationnel des difficultés à court et à long terme par des transferts conditionnels de revenus, d’éducation et de santé.

Il était considéré comme l’un des principaux projets de lutte contre la pauvreté dans le monde et le journal français Le Monde a déclaré un jour que l’initiative « Bolsa Familia élargit surtout l’accès à l’éducation, qui est la meilleure arme, au Brésil ou ailleurs dans le monde, contre la pauvreté ».

jcc/oda/ocs

EN CONTINU
notes connexes