vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie dénonce la poursuite de la guerre médiatique de la part des États-Unis

Damas, 19 janvier (Prensa Latina) Le ministère syrien des Affaires étrangères a dénoncé aujourd’hui les efforts continus des États-Unis pour tromper l’opinion publique et calomnier le gouvernement de Damas.  

Nous rejetons le financement, avec des millions de dollars, de certains médias par les États-Unis dans le seul but de déformer l’image de l’État syrien, a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration publiée sur son compte Twitter.

Il a affirmé que ces actions prouvent la persistance des États-Unis à tromper l’opinion publique locale, régionale et internationale et dévoile les intentions de Washington, qui persiste dans ses actions hostiles contre la souveraineté de la Syrie et dans son ingérence dans ses affaires intérieures.

Il a accusé le Département d’État de parrainer ces projets dans le but de couvrir les crimes de Washington et sa protection des terroristes et des séparatistes, et de dissimuler leur pillage des richesses syriennes.

Le communiqué a rejeté les allégations des États-Unis selon lesquelles ces actions visent à contrer la désinformation médiatique et à promouvoir les droits de l’homme.

Sans aucun doute, les États-Unis sont ceux qui se livrent le plus à la déformation médiatique et sont ceux qui violent et continuent de violer les droits de l’homme ; et leurs crimes en Irak, en Libye, en Syrie et dans d’autres pays le prouvent.

Depuis 2011, cette nation du Levant fait face à une guerre aux multiples facettes, qui a commencé sur le plan médiatique et politique, puis s’est transformée en guerre militaire et économique, selon le gouvernement de Damas.

peo/mgt/fm

EN CONTINU
notes connexes