mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Serbie demande à la Türkiye d’intervenir pour mettre en œuvre les accords avec le Kosovo

Belgrade, 26 janvier (Prensa Latina) La Serbie a demandé à la Türkiye d’influencer le gouvernement du Kosovo pour la mise en œuvre des accords conclus entre Belgrade et Pristina à Bruxelles, a déclaré aujourd’hui le vice-premier ministre de cette nation balkanique, Ivica Dacic. 

Nous voudrions et souhaitons que la Türkiye soit un facteur important de paix et de stabilité dans notre région, a déclaré celui qui est également ministre des Affaires étrangères. 

Notre demande est qu’Ankara use de son influence lorsqu’il s’agit de Pristina, afin que le Kosovo adopte une approche constructive lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre l’accord de Bruxelles, a déclaré Dacic lors d’une conférence de presse, selon des informations divulguées par l’agence de presse russe Spoutnik.

Dacic est actuellement en visite officielle à Ankara, où il a aujourd’hui dialogué avec son homologue turc, Mevlüt Cavusoglu. 

Le Kosovo est une ancienne province serbe qui s’est autoproclamée indépendante en 2008, fait non reconnu par l’exécutif de Belgrade et certains pays de la communauté internationale.

Depuis le mois de juillet de l’année dernière, les tensions dans le nord de la région se sont considérablement aggravées, les autorités locales ayant annoncé qu’elles interdiraient les documents d’identité et les plaques d’immatriculation serbes. 

À la fin du mois de novembre, le haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a annoncé que les parties étaient parvenues à un accord pour résoudre la crise dite des plaques d’immatriculation, mais les affrontements entre les parties persistent.

peo/mgt/Ehl

EN CONTINU
notes connexes