dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie dénonce le blocus et les mensonges des États-Unis

Damas, 8 février (Prensa Latina) Le gouvernement syrien a qualifié  de mensongères les récentes déclarations des responsables des Etats-Unis selon lesquelles leurs mesures coercitives unilatérales imposées à Damas n’affectent pas le peuple de ce pays arabe.

Les responsables de l’administration étasunienne et leurs délégués à New York et à Genève continuent de tromper l’opinion publique mondiale et leur propre peuple en prétendant que leurs sanctions n’affectent pas l’aide humanitaire à la Syrie.

Selon le texte de la déclaration, les Syriens font face aux conséquences du récent grand tremblement de terre, creusant à mains nues et avec de vieux et simples outils pour sauver les personnes qui pleurent sous les décombres, car ils sont punis par les États-Unis qui refusent les fournitures et les équipements nécessaires au pays arabe.

Le ministère a expliqué qu’en raison de ces actions punitives, les équipes syriennes de secours et de défense civile ne disposent pas des outils et des équipements nécessaires pour atteindre les victimes sous les bâtiments effondrés.

On a dénoncé le fait que le peuple syrien se voit interdire l’accès aux médicaments et aux appareils médicaux qui peuvent l’aider à faire face aux catastrophes et aux maladies, et a mentionné à titre d’exemple que Damas est incapable d’acheter des équipements et des médicaments pour le traitement du cancer.

La Syrie est actuellement confrontée à une situation catastrophique en raison du tremblement de terre qui a frappé le pays et fait au moins 1 600 morts et des destructions, qui s’ajoutent à 12 années de guerre imposée et à un blocus étouffant imposé par Washington et ses alliés européens.

jcc/jha/fm

EN CONTINU
notes connexes