dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Égypte va accroître la production du plus grand champ gazier de la Méditerranée

Le Caire, 8 février (Prensa Latina) Les autorités égyptiennes investiront 1,2 milliard de dollars au cours de la prochaine année fiscale 2023-2024 dans le champ gazier de Zohr, le plus grand situé en mer Méditerranée.

C’est ce qu’a annoncé Khaled Mowafi, président de Belaim Petroleum Company, une coentreprise entre le géant italien ENI et l’entreprise publique égyptienne General Petroleum Corporation.

Mowafi a souligné que l’objectif était de mettre en œuvre un plan de développement ambitieux pour le champ en étendant le forage de nouveaux puits et en réparant les autres.

En outre, il a souligné que des projets seront lancés pour améliorer l’efficacité des installations de l’usine de production à terre du champ.

ENI, une société présente dans le pays depuis 1954, est impliquée dans le développement de Zohr, dont les réserves sont estimées à 30 trillions de pieds cubes.

Selon son site web, l’entreprise est le premier producteur égyptien avec quelque 350 000 barils équivalents pétrole par jour.

Après avoir atteint l’autosuffisance en gaz naturel en 2018, les autorités du Caire tentent d’utiliser sa position géographique pour faire du pays un fournisseur majeur de gaz naturel en Europe.

Le ministre égyptien des finances, Mohamed Maait, a annoncé en décembre que le pays travaillait sur une stratégie visant à porter la valeur des exportations de gaz à un milliard de dollars par mois d’ici 2023.

Lors de la conférence Euromoney Egypt 2022,  Maait a déclaré que le pays gagnait à présent environ 600 millions de dollars par mois grâce aux ventes à l’étranger de cet hydrocarbure.

jcc/oda/rob

EN CONTINU
notes connexes