jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie remercie Cuba pour sa solidarité suite au tremblement de terre

La Havane, 9 février (Prensa Latina) L’ambassadeur de Syrie à Cuba, Ghassan Obeid, a remercié hier l’île pour sa solidarité suite au tremblement de terre qui a touché la Syrie et la Turquie, et a dénoncé le fait que le blocus des États-Unis et des nations européennes limite l’aide internationale à Damas.

Lors de déclarations au journal du soir de la télévision cubaine, le diplomate a révélé qu’un groupe de 27 médecins cubains spécialisés dans ce type de catastrophe partira bientôt en Syrie pour aider la population et les autorités sanitaires locales.

Il a souligné que dans les premières heures qui ont suivi la catastrophe, le gouvernement syrien a envoyé des équipes d’intervention rapide dans les provinces touchées et que le président Bachar al-Assad et ses ministres ont évalué la situation dans les endroits les plus touchés par le tremblement de terre, notamment Alep et la région de Hama.

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Al-Mekdad, a pour sa part tenu une réunion d’urgence avec les organisations internationales et les ambassadeurs accrédités sur place afin de recevoir le plus d’aide humanitaire possible.

Toutefois, le diplomate a dénoncé le fait que son pays fait face à un blocus et à des sanctions de la part des États-Unis et des pays européens qui s’avèrent fatales en ce moment car elles ne permettent pas à l’aide d’arriver comme elle le devrait normalement.

Il a fait remarquer que les gouvernements de ces pays font de fausses déclarations selon lesquelles les sanctions n’affectent pas l’aide ou la livraison de médicaments, alors qu’en réalité la Syrie n’a pas reçu un seul avion de leur part avec les ressources nécessaires pour faire face à la situation.

Ghassan Obeid a indiqué que jusqu’à présent, une douzaine de pays ont envoyé de l’aide en Syrie pour faire face aux effets du tremblement de terre, alors que les équipes de secours travaillent dans des conditions difficiles dues à l’hiver, et sans électricité dans de nombreux cas.

Il a ajouté qu’entre 300 000 et 400 000 personnes se sont retrouvées sans abri et que les autorités s’efforcent de préparer des locaux pour héberger ces personnes.

peo/ssa/jcm/rc

EN CONTINU
notes connexes