lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie veut devenir le premier fournisseur de gaz de la Chine

Moscou, 17 février (Prensa Latina) La compagnie gazière russe Grazprom a déclaré aujourd’hui qu’elle s’engageait à devenir le plus grand fournisseur de gaz de la Chine dans un avenir proche.

« Gazprom a une tâche ambitieuse à accomplir pour unir les infrastructures gazières des régions européennes et orientales », a déclaré le service de presse de l’entreprise sur le réseau social Telegram.

Selon les données présentées par l’entreprise à l’occasion de son 30e anniversaire, les gisements de gaz naturel de Gazprom sont estimés à 35 000 milliards de mètres cubes, ce qui pourrait alimenter Pékin en volumes considérables de gaz naturel.

À l’occasion de cette célébration, le président russe Vladimir Poutine a envoyé un message vidéo à plus de 490 000 employés du géant des hydrocarbures, dans lequel il célébrait le leadership mondial de Gazprom en termes de gisements disponibles, de volumes d’extraction et de livraisons de gaz naturel.

Les projets de l’entreprise « répondent aux intérêts nationaux de la Russie, qui est l’un des centres souverains du monde multipolaire », a déclaré le chef de l’État.

Il a souligné que le gaz naturel restera longtemps l’une des ressources naturelles les plus précieuses et que sa demande « ne fera que croître ».

M. Poutine a souligné que, malgré la concurrence déloyale et les tentatives directes de l’étranger d’entraver et de restreindre le développement de l’entreprise, « Gazprom va de l’avant et lance de nouveaux projets ».

À cet égard, le président a donné comme exemple l’exploration et la production géologique et la transformation profonde des matières premières, la participation à la construction du chemin de fer du latitudinal nord et d’autres infrastructures de transport.

Le dirigeant russe a rappelé que Gazprom, en tant qu’entreprise indépendante, a été créée à un moment difficile pour le pays, au début des années 1990, et que la décision de la maintenir comme un complexe unique et intégré s’est avérée stratégiquement correcte.

Il a également souligné comment l’institution « a développé, tiré, soutenu de nombreuses autres industries, des régions entières, la sphère sociale de ces régions, et est devenue l’un des moteurs du renouveau économique et de la croissance de la Russie ».

jcc/ssa/mem/odf

EN CONTINU
notes connexes