jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Travail significatif de la brigade médicale cubaine en Türkiye

La Havane, 20 février (Prensa Latina) La brigade de 32 collaborateurs cubains, qui s’est rendue en Türkiye pour fournir une assistance médicale après les forts tremblements de terre du 6 février, a soigné plus de 260 patients de différents âges, a rapporté aujourd’hui le Minsap.

Une note du ministère de la Santé publique (Minsap) souligne que les professionnels cubains appartenant au Contingent international de médecins spécialisés dans les situations de catastrophe et les épidémies graves Henry Reeve, effectuent des travaux de recherche dans les localités, des interventions chirurgicales complexes et des soins dans les zones de soins intensifs.

« Depuis le début de ses activités, la brigade médicale a pris en charge plus de 260 patients de différents âges et ses membres effectuent des travaux de recherche dans les localités, ainsi que des procédures chirurgicales complexes et des soins dans des zones de soins intensifs », souligne la note.

Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a également noté sur son compte Twitter la présence de médecins et de techniciens cubains en Türkiye comme un signe de solidarité face à la tragédie provoquée par les tremblements de terre dans ce pays.

Rodriguez a déclaré qu’il s’agit d’une expression de la solidarité, du soutien et de la sympathie du peuple cubain envers le peuple turc en cette période de deuil.

La brigade de collaborateurs cubains est composée de 20 médecins et de 11 spécialistes en soins infirmiers, épidémiologie et personnel de service, et se trouvait à l’hôpital Necip Fazil Sehir, dans la localité de Buyukyapalak, Elbistan, province de Kahramanmaraş, dans le centre-sud du pays.

Le chef de l’équipe, Juan Carlos Dupuy, spécialiste en laboratoire clinique, a récemment souligné que dès leur arrivée, ils ont pu prendre en charge trois patients dans l’unité de soins intensifs, ce dont ils ont été remerciés par les autorités de l’hôpital et les personnes qui coordonnent les soins aux victimes dans cette région.

jcc/rgh/crc

EN CONTINU
notes connexes