samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre la Russie

Washington, 24 février (Prensa Latina) L’administration du président étasunien Joe Biden a annoncé de nouvelles sanctions contre la Russie à l’occasion du premier anniversaire du début de l’opération militaire en Ukraine, notamment contre des secteurs clés générateurs de revenus.

Selon la Maison Blanche, les départements du Trésor et d’État appliqueront ce jour des mesures coercitives à plus de 200 personnes et entités, tant à Moscou que dans des pays tiers d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient, qui soutiennent les efforts de guerre du Kremlin.

Washington prévoit de cibler une douzaine d’institutions financières, de fonctionnaires, d’autorités et d’autres acteurs liés aux industries russes de la défense, de la technologie, de la métallurgie et des mines.

De son côté, le ministère du commerce prendra plusieurs mesures à l’encontre des exportations et inscrira environ 90 entreprises de Moscou et de pays tiers, dont la Chine, sur la liste des entités contrôlées pour s’être livrées à des activités de contournement des sanctions et de soutien au secteur de la défense russe.

Ces règlements interdiront aux entreprises en question d’acheter des articles, tels que des semi-conducteurs, fabriqués aux États-Unis ou d’utiliser certaines technologies ou logiciels américains à l’étranger, a ajouté la source.

Le palais exécutif a déclaré qu’il agirait également avec les partenaires et alliés du G7 (Groupe des Sept) pour aligner les mesures sur les machines industrielles, les produits de luxe et d’autres articles, et qu’il émettrait de nouvelles restrictions pour empêcher les composants trouvés sur les drones iraniens d’atteindre le champ de bataille en Ukraine.

Le gouvernement établira également des proclamations pour augmenter les droits de douane sur certains produits russes importés ici et affectera plus de 100 métaux, minéraux et produits chimiques.

Le ministère de la défense a publié vendredi un paquet supplémentaire d’aide à la sécurité pour l’Ukraine, comprenant plusieurs nouveaux systèmes aériens sans pilote, des équipements de détection de guerre électronique et des munitions pour les systèmes d’artillerie.

La Maison Blanche a également annoncé que M. Biden tiendra une réunion virtuelle avec les dirigeants du G7 et le président ukrainien Volodymyr Zelensky plus tard dans la journée afin de renforcer les positions face à Moscou.

Il y a un an, le 24 février 2022, l’opération militaire spéciale russe a débuté sur le territoire ukrainien à la suite d’une demande d’aide des dirigeants des républiques populaires de Donetsk et de Louhansk, reconnues par le Kremlin, qui ont subi pendant huit ans les persécutions et le génocide de Kiev.

Lundi dernier, M. Biden a rendu visite à M. Zelensky dans son pays et en a profité pour distribuer une nouvelle aide présumée de 500 millions de dollars, alors qu’il est critiqué par les Américains pour le montant du soutien apporté et que certains demandent à la Maison Blanche de présenter une voie claire pour mettre fin à la guerre.

Moscou a dénoncé une telle posture des Etats-Unis qui encourage et prolonge le conflit en Europe.

Jcc/lam/cgc

EN CONTINU
notes connexes