lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le festival international de Cuba s’intéresse de près à la marque Cohiba

La Havane, 1er mars (Prensa Latina) Les participants à la 23e édition du Festival du Habano s’efforcent  de mieux connaître la marque de tabac premium la plus emblématique de Cuba, Cohiba.

Aussi bien dans les salles du Palacio de las Convenciones, où la rencontre se déroule sous forme de conférences et de débats, que lors des visites de plantations et d’usines, les participants de plus de 70 pays demandent à connaître ce produit, en raison de sa grande qualité et de sa tradition.

Cohiba est sans aucun doute la marque de cigares premium la plus remarquable parmi les produits de luxe cubains, emblématique et remarquable par sa qualité, puisqu’elle fêtera son 55e anniversaire en 2022.

Les cigares Cohiba sont de la plus haute qualité, pleins de saveur, très aromatiques, fabriqués avec le plus grand soin et une attention scrupuleuse aux détails, comme le mentionnent leurs producteurs.

Les organisateurs du festival rappellent que les trois premiers modèles ont commencé à être produits en 1968 : Lanceros (Gran panetela), Coronas Especiales (Corona) et Panetelas (de type cigarette, malgré leur nom).

Ceux-ci ont vu le jour en 1966 lorsqu’un torcedor a offert cette spéciale liée au leader de la révolution cubaine, Fidel Castro (1926-2016). Les modèles n’étaient alors destinées qu’aux cadeaux du Conseil d’État et ont ensuite élargi leur champ d’action en raison de leur qualité et de leur attrait.

Ils ont été commercialisés en 1982 et ont connu un succès immédiat. Plus tard, deux nouvelles séries ont été introduites avec les qualités requises pour offrir un cigare plus doux.

En 1989, la ligne Classic a été introduite avec le Splendid (Churchill), le Robust (Robusto) et l’Exquisite (Panetela).

En 1992, la ligne 1492 apparaît, ainsi nommée en l’honneur du 500e anniversaire de la découverte de Cuba par Christophe Colomb (nommée Encuentro de dos culturas). Par la suite, d’autres nouveautés ont été ajoutées, comme le Behike, le plus luxueux et le plus cher de toutes les présences.

De nombreux autres noms et vitoles ou types sont apparus, et nous pouvons citer comme point culminant absolu le Cohiba Siglo VI, qui a capté l’attention des fumeurs les plus exigeants, et le fait encore.

Il existe cinq modèles de la ligne 1492 : le Siglo I (Coronita), le Siglo II (Petit corona), le Siglo III (Corona), le Siglo IV (Corona largo) et le Siglo V (Lonsdale). En 2002, soit 10 ans plus tard, la vitole Siglo VI a été ajoutée, une référence incontournable dans le monde du tabac aujourd’hui.

La ligne Maduro 5 est apparue en 2007 avec trois vitoles : Genios, Mágicos et Secretos, en paquets de 10 et 25 unités. Cette collection intègre une cape maduro (feuille) vieillie pendant cinq ans et caractérisée par une gamme de couleurs sombres.

En 2010, Cohiba Behike a été introduit, la ligne la plus exclusive de la marque, c’est d’ailleurs le cigare le plus cher du monde (375 euros par cigare).

Les cigares Cohiba ne sont pas produits en grande quantité, car étant considéré comme un cigare très sélect. La marque est commercialisée en Espagne, en France, en Suisse, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, à Hong Kong, au Mexique, en Argentine, en Allemagne, au Canada, au Brésil, dans les Caraïbes, en Afrique et au Moyen-Orient, entre autres.

Jcc/mem/rfc

 
EN CONTINU
notes connexes