mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Evo Morales a appelé à ne jamais oublier la lutte anti-impérialiste

Caracas, 5 mars (Prensa Latina) Le meilleur hommage à Fidel Castro et Hugo Chávez est de ne jamais oublier la lutte anti-impérialiste, a exhorté hier dans cette capitale l’ancien président bolivien Evo Morales (2006-2019), lors de la Rencontre mondiale pour la validité de la Pensée du leader bolivarien. 

Intervenant lors du débat La décolonisation et le socialisme du XXIe siècle, le politicien bolivien a souligné que Fidel et Hugo sont les commandants des forces libertaires de toute l’Amérique latine et des Caraïbes.

Il a affirmé que chaque pays a sa propre histoire de lutte anti-impérialiste et a estimé que « nous sommes sur la bonne voie » de passer en revue cette lutte historique des mouvements sociaux, mais qu’il est aussi temps d’identifier les ennemis internes et externes.

Morales s’est exprimé sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine et a estimé que « nous nous rendons compte que l’Occident n’est pas une garantie pour la démocratie, parce qu’il ne garantit pas la culture, l’égalité et la justice sociale ».

Il a souligné que l’empire nord-américain n’est plus une puissance économique et qu’il montre encore une puissance militaire aux côtés de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, et que quand il perd son hégémonie et qu’il est en déclin, il recourt à la violence, aux armes et aux balles.

Il a déclaré que Washington est toujours déterminé à mettre en œuvre la vieille doctrine politique Monroe, de « l’Amérique pour les Américains », et que « pour les présidents des États-Unis, en Amérique latine et dans les Caraïbes, nous sommes leurs travailleurs ». 

Il a indiqué que le coup d’État dans son pays en 2019 a été fondamentalement contre le modèle économique, les luttes des mouvements sociaux, des paysans, des indigènes, ouvriers, intellectuels et professionnels patriotes qui ont garanti un meilleur modèle économique que le néolibéralisme.

peo/rgh/jcd

EN CONTINU
notes connexes