vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président cubain Miguel Díaz-Canel en train d’accomplir son agenda en Italie

Rome, 19 juin (Prensa Latina) Le président cubain Miguel Díaz-Canel se trouve en Italie pour l’accomplissement d’un large programme comprenant une audience avec le pape François et une autre avec le président italien Sergio Mattarella.

Le leader cubain, qui voyage accompagné du ministre des Affaires étrangères de son pays, Bruno Rodríguez, a atterri ce lundi à l’aéroport de Fiumicino et a été reçu par le ministre plénipotentiaire du ministère italien des Affaires étrangères, Umerto Vanni, et par Mirta Granda et René Mujica, ambassadeurs de l’île en Italie et au Saint-Siège, respectivement.
Peu avant son arrivée, le président a annoncé que « nous visiterons l’État de la Cité du Vatican, la République italienne et la République de Serbie.
L’audience avec le pape aura lieu demain et se déroule un peu plus de huit ans après l’audience tenue en mai 2015 au Saint-Siège entre l’évêque de Rome et le président de l’époque de la nation antillaise, Raúl Castro, qui a été suivie d’un voyage pastoral de François dans cette nation en septembre de la même année.
Le 12 juillet 2022, le Souverain Pontife a déclaré que « Cuba est un symbole, elle a une grande histoire », et plus tard, le 14 janvier, dans un message à l’occasion du 25e anniversaire de la visite de Jean-Paul II sur l’île, il a adressé au peuple cubain des « remerciements pour l’exemple de collaboration et d’entraide qui vous unit ».
Le contact avec Mattarella, qui aura lieu demain, portera sur des questions d’intérêt pour les deux parties, tant bilatérales qu’internationales, et vise à approfondir les relations positives entre les deux pays.
Le chef de l’État italien a souligné dans une note envoyée à Díaz-Canel en avril 2018 que « les liens d’amitié historiques et solides qui unissent nos pays s’avèrent le fondement de relations bilatérales particulièrement intenses et dynamiques ».
En témoigne « le large éventail de projets de coopération » et soulignait son souhait que « sur ces bases, dans les années à venir, La Havane et Rome puissent tirer parti des opportunités que les initiatives déjà en cours offraient et étendre la fructueuse collaboration existante dans tous les domaines d’intérêt mutuel ».
L’ordre du jour inclut une rencontre avec Qu Dongyu, directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), au siège de la FAO.
Pendant son séjour en Italie, Díaz-Canel tiendra un dialogue avec des entrepreneurs italiens, quelques mois après celui qui s’est tenu à La Havane le 31 août dernier, au cours duquel il avait déclaré que « les liens qui se sont tissés entre Cuba et les chefs d’entreprise italiens vont au-delà du traditionnel, du purement économique ».
« Entre les deux pays, il existe une proximité née de la culture, de l’histoire, de la connaissance mutuelle qui marque les deux peuples », a considéré le dirigeant cubain.
Le président est en visite des pays européens, dans le cadre de laquelle il assistera en tant que président du G77 + la Chine, au « Sommet pour un nouveau pacte financier mondial » à Paris entre le 22 et le 23 juin.
jcc/livp/ort

EN CONTINU
notes connexes