lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un responsable de l’OTAN admet les problèmes de l’offensive ukrainienne

Bruxelles, 3 juillet (Prensa Latina) Le chef du Comité militaire de l'OTAN, Rob Bauer, a reconnu les problèmes de l'offensive des Forces armées ukrainiennes (FAU) et a averti que celle-ci sera très difficile et prendra beaucoup de temps.

« Il s’agit actuellement d’un moment très, très difficile pour eux », a indiqué Bauer, cité par la télévision de cette capitale.
« Une offensive est toujours très compliquée, ce n’est pas du gâteau, ce ne sera jamais comme ça », a-t-il ajouté.
Plus tôt, des représentants de l’administration du président nord-américain Joe Biden ont déclaré que les résultats des deux premières semaines de la dénommée contre-offensive ukrainienne donnaient à réfléchir.
Bien que Washington appelle officiellement à la patience lorsqu’il s’agit de parler des résultats de l’offensive, de hauts fonctionnaires nord-américains expriment souvent, lors de conversations privées, leur inquiétude face à la lenteur des avancées.
D’après le ministère russe de la Défense, les Forces armées ukrainiennes ont tenté en vain de lancer une offensive depuis le 4 juin dernier.
Le 22 juin, le secrétaire du Conseil de sécurité russe, Nikolaï Patrushev, a indiqué que le nombre de soldats ukrainiens perdus depuis le début de la contre-offensive s’élevait à plus de 13 000.
Le président russe Vladimir Poutine a récemment souligné que les FAU n’avaient réussi dans aucune direction.
En février de l’année dernière, la Russie a lancé une opération militaire spéciale en Ukraine pour défendre les républiques autoproclamées de Donetsk et de Louhansk, reconnues par Moscou, face aux attaques perpétrées par Kiev.
peo/ssa/mgt/amp

 

EN CONTINU
notes connexes