mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement géorgien a beaucoup à perdre s’il sanctionne la Russie

Tbilissi, 5 juillet (Prensa Latina) L'économie géorgienne aurait perdu deux milliards et demi de dollars si elle avait imposé des sanctions à la Russie en raison de la situation en Ukraine, a déclaré aujourd'hui le chef du parti au pouvoir Rêve géorgien-Géorgie démocratique, Irakli Kobajidze.

L’homme politique estime que la nation du Caucase du Sud ne pouvait pas prendre une mesure qui nuirait à ses intérêts en tant que pays, ni au bien-être de son peuple, a-t-il souligné à la chaîne de télévision Rustavi 2 mercredi.
Le 25 février 2022, le Premier ministre géorgien Irakli Garibashvili a annoncé que son pays n’avait pas l’intention d’imposer des sanctions à la Russie pour des raisons d’intérêt national.
Les autorités ont déclaré à plusieurs reprises que l’imposition de sanctions à Moscou provoquerait non seulement des dommages économiques importants à Tbilissi, mais pourrait également provoquer une confrontation militaire.
jcc/livp/gfa

EN CONTINU
notes connexes