mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les forces armées de la RDC répondront à une possible attaque rwandaise

Kinshasa, 19 juillet (Prensa Latina) Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (RDC) ont déclaré aujourd’hui qu’en cas d’attaque officielle sur le territoire du pays par les Forces Armées du Rwanda elles riposteraient vigoureusement.

Dans un communiqué de presse signé par le porte-parole de l’armée de la RDC, le major général Sylvain Ekenge, l’institution militaire a assuré que les forces loyales se réservent le droit de répondre avec énergie à une éventuelle agression des « troupes terroristes rwandaises et leurs laquais du Mouvement du 23 mars (M23) ».
Il s’agit d’une réponse à un communiqué de presse publié la veille par le gouvernement rwandais, dans lequel il affirme qu’il enverra ses troupes en territoire congolais, incursion justifiée par l’imminence d’une attaque présumée des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et son bras armé, les Forces de combat d’Abacunguzi (FOCA).
Ce détachement opère à partir des terres de la RDC et prévoirait de lancer une action contre le pays voisin, allégation considérée par l’armée congolaise comme un « faux prétexte » destiné à préparer l’opinion publique à admettre et à comprendre l’exécution, de la part du Rwanda, de « crimes odieux et d’actes de violence méprisables ».
« Les forces armées condamnent avec véhémence cette duplicité et cette ruse », note le communiqué, ajoutant qu’en respect de tous les engagements internationaux et de l’intégrité territoriale de chaque pays, « l’armée ne permettra jamais de servir de base arrière pour déstabiliser une nation voisine ».
peo/ro/kmg

EN CONTINU
notes connexes