vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Diaz-Canel défend la collaboration médicale cubaine contre les calomnies des États-Unis

La Havane, 23 juillet (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a réitéré aujourd’hui que la collaboration médicale avec les nations sœurs continue, une caractéristique emblématique de la politique étrangère de l’île caribéenne, et ce malgré les calomnies des États-Unis.

Le chef d’État a fait valoir que la politique hostile de Washington visait à priver des centaines de milliers de personnes dans le monde des services médicaux de qualité fournis par les professionnels de ce secteur.
La position du Président de la République de Cuba réaffirme la dénonciation faite la veille par son ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, d’une nouvelle campagne de discrédit orchestrée par la Maison Blanche contre la coopération médicale internationale de l’île.
Les États-Unis ont lancé un appel de fonds de plusieurs millions de dollars pour soutenir une campagne contre la collaboration médicale de l’île des Caraïbes dans le monde, en se basant sur des calomnies, a-t-il affirmé.
Washington invoque une fois de plus l’hypothèse fantaisiste selon laquelle il existerait des situations d’ « esclavage moderne et de « traite des êtres humains » au détriment de ceux qui travaillent au sein du système de santé de la nation antillaise.
La campagne est soutenue par des sénateurs et des membres du Congrès associés à la mafia anticubaine de Floride et des fonctionnaires frénétiques du Département d’État nord-américain.
Malgré les nombreux obstacles à cette activité internationaliste, Cuba a débuté 2023 avec 23 792 collaborateurs du secteur présents dans 56 pays.
peo/Jha/lld

 

EN CONTINU
notes connexes