mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le`président cubain plaide pour l’élimination des armes nucléaires

La Havane, 6 août (Prensa Latina) Le président cubain Miguel Diaz-Canel a appelé à l’élimination de toutes les armes nucléaires en commémorant le 78e anniversaire du bombardement de la ville japonaise d’Hiroshima.

Sur Twitter, le chef d’État a écrit : 78 ans d’horreur qui a brûlé 170 000 êtres humains avec leurs biens et leurs mémoires. Il n’y a qu’une seule façon d’éviter que cela ne se reproduise : l’élimination totale, irréversible et vérifiable des armes nucléaires.
Les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, commandités par le président des États-Unis d’alors, Harry S. Truman, les 6 et 9 août 1945 respectivement, ont fait des centaines de milliers de morts et de blessés, provoquant de nombreuses maladies chez les survivants.
On estime qu’entre 15 et 20 % des personnes touchées, pour la plupart des civils, sont mortes des suites de blessures ou de souffrances attribuées à l’empoisonnement dû aux radiations émises par les déflagrations qui ont détruit les deux villes.
Depuis lors, des milliers de personnes ont souffert de leucémie et de différents types de cancers, entre autres maux liés à l’héritage nucléaire étasunien.
peo/rgh/evm

EN CONTINU
notes connexes