mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une soprano russe poursuit l’Opéra métropolitain de New York

New York, 6 août (Prensa Latina) La soprano russe Anna Netrebko, pendant un temps l’une des attractions musicales de cette ville, poursuit aujourd’hui l’Opéra Métropolitain de New York (MET) et son directeur Peter Gelb pour des actions russophobes.

Dans sa déclaration, la chanteuse les accuse de diffamation, de rupture de contrat et d’autres violations liées à la décision de l’entité de couper leurs liens suite à l’« opération militaire spéciale » de son pays en Ukraine.
Selon le tribunal fédéral de district de Manhattan, la requête est d’au moins 360 000 dollars en dommages et intérêts pour la perte de représentations et des frais de répétitions.
Netrebko a déclaré qu’en agissant de la sorte, le MET lui avait causé de graves troubles mentaux et émotionnels, notamment « dépression, humiliation, honte, stress et anxiété, douleur et souffrance émotionnelles ».
Gelb a notamment demandé à la soprano de répudier le président russe Vladimir Poutine.
Les autorités de plusieurs pays européens ont également ordonné à leurs organismes et institutions culturels de rompre les liens avec leurs homologues russes depuis le début du conflit entre Moscou et Kiev.
Anna Netrebko a estimé que « forcer les artistes et toute personnalité publique à exprimer publiquement leurs opinions politiques et à condamner leur patrie est inacceptable ».
peo/rgh/mml

EN CONTINU
notes connexes