lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Santiago Peña investi président du Paraguay

Asunción, 15 août (Prensa Latina) Santiago Peña, du Parti Colorado, a prêté serment aujourd’hui comme nouveau mandataire de la République du Paraguay auprès du Congrès National pour la période 2023-2028, tandis que des organisations sociales se mobilisent dans cette capitale pour demander des réformes.

Le dirigeant, âgé de 44 ans, a prononcé un discours dans lequel il a appelé ses partisans et ses détracteurs à contribuer à la construction d’une « nation meilleure ».
Il a également remercié son parti et le président de cette association, Horacio Cartes, pour leur soutien « malgré leurs différences ».
Le vice-président Pedro Alliana a également prêté serment.
Les analystes conviennent que le nouveau gouvernement, qui succède à celui de Mario Abdo Benitez, est confronté à un scénario complexe, dont un trafic de drogue croissant, une corruption galopante et une inflation élevée.
C’est précisément à cause de ce panorama que les membres du mouvement dénommé « L’autre 15 août » manifestent aujourd’hui pour exiger des salaires justes, le respect des droits du travail, des retraites décentes, entre autres exigences.
Les organisateurs ont assuré qu’ils demanderaient également des améliorations au sein du système de santé, dans l’éducation et pour l’alimentation.
Les travailleurs du pays sont victimes de violations de leurs droits, raison pour laquelle l’unité de tous les secteurs a été convoquée pour inverser la situation, a déclaré à propos de cette manifestation le secrétaire général du Parti communiste paraguayen, Najeeb Amado.
Parmi les participants à cette mobilisation figurent l’Action Syndicale Clasista, le Parti de la Participation Citoyenne et la Plate-forme Sociale des Droits Humains, Mémoire et Démocratie.
Les présidents de l’Argentine, Alberto Fernández, du Brésil, Luiz Inácio Lula Da Silva, de l’Uruguay, Luis Lacalle Pou, de la Bolivie, Luis Arce et du Chili, Gabriel Boric, ainsi que le roi d’Espagne, Philippe VI, entre autres représentants, assistent à l’investiture de Santiago Peña.
peo/mem/Ifs

EN CONTINU
notes connexes