jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Burkina Faso adopte un projet de loi pour envoyer des troupes au Niger

Ouagadougou, 31 août (Prensa Latina) Le Gouvernement du Burkina Faso a adopté un projet de loi autorisant l’envoi de forces militaires dans le pays voisin du Niger d’un commun accord, rapportent aujourd’hui les médias.

Selon les autorités, le document est réalisé sur la base d’un accord signé en 2017 qui permet au Burkina Faso, au Mali et au Niger de faire preuve de solidarité pour promouvoir et renforcer leur sécurité commune en cas d’agression armée extérieure ou de déstabilisation.
L’approbation intervient quelques jours après que la junte militaire nigérienne a autorisé les autorités burkinabè et maliennes à intervenir militairement sur leur territoire en cas d’agression, suite aux menaces de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).
La junte militaire de Niamey a condamné ces menaces et a nommé un nouveau premier ministre pour former un gouvernement transitoire.
Le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie a annoncé le 26 juillet dernier, à la télévision d’État, la destitution du président Mohamed Bazoum, la suspension des institutions, la fermeture des frontières et un couvre-feu nocturne.
Le Niger est l’un des pays les plus pauvres du monde, qui souffre notamment du terrorisme, des effets du changement climatique et d’une crise alimentaire qui touche des millions de personnes.
peo/jf/fvt

EN CONTINU
notes connexes