lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un Comité des Nations Unies dénonce l’Uruguay pour discrimination raciale

Montevideo, 1er septembre (Prensa Latina) Le Comité de l’ONU contre l’élimination de la discrimination raciale a exhorté l’État uruguayen à favoriser la reconnaissance des populations d’ascendance africaine et des peuples autochtones.

À l’occasion de la Journée mondiale des personnes d’ascendance africaine, le Comité a publié un rapport international qui, dans le cas de l’Uruguay, indique que ces groupes de population font l’objet d’une discrimination raciale manifeste, de stéréotypes et de préjugés profondément ancrés.
Il note que l’histoire, la culture et les contributions des personnes d’ascendance africaine et des autochtones ne sont pas suffisamment intégrées dans le système d’enseignement public, ce qui perpétue le racisme structurel et les stéréotypes raciaux dans la société uruguayenne.
Le Comité juge essentiel de lancer des campagnes de sensibilisation à l’intention du grand public afin de mettre en lumière les effets pernicieux de la discrimination raciale.
En outre, il est instamment demandé de concevoir et de mettre en œuvre des initiatives éducatives qui intègrent les contributions de ces populations dans la construction de l’identité nationale, en les intégrant dans les programmes scolaires.
Il est également demandé que l’État s’efforce d’assurer l’accès à l’éducation à tous les enfants, adolescents et jeunes appartenant à ces minorités.
Ce comité s’est également inquiété de l’augmentation des discours et délits de haine à motivation raciste dans des cadres tels que le sport, les médias et Internet, ainsi que de l’absence de mesures contre les responsables de tels actes.
Le Comité a demandé un certain nombre de mesures, notamment la création d’une base de données pour enregistrer les plaintes, les poursuites et les condamnations pour discours et crimes de haine à motivation raciste, ainsi que les peines prononcées et les mesures de réparation accordées aux victimes.
peo/mem/ool

EN CONTINU
notes connexes