jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba consolidera ses liens avec son émigration, a déclaré Diaz-Canel

La Havane, 6 septembre (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a déclaré aujourd’hui que son pays continuera à renforcer ses liens avec ses concitoyens résidant à l’étranger en rappelant le Dialogue de 1978 lancé par le leader historique de la révolution, Fidel Castro.

Via son compte X, anciennement Twitter, le chef d’État a indiqué que l’invitation adressée par Fidel Castro aux Cubains résidant aux États-Unis, le 6 septembre 1978, a ouvert un chemin continu et irréversible dans la relation entre la nation caribéenne et son émigration.
« Beaucoup de progrès ont été réalisés grâce au dialogue permanent et nous continuerons à le faire. Lors de la prochaine IV Conférence La Nation et l’émigration, nous réaffirmerons l’engagement d’être tous unis pour la patrie », a souligné le mandataire sur ce réseau social.
Cuba tiendra la quatrième conférence La Nation et l’émigration les 18 et 19 novembre prochain à La Havane, signe de la volonté sans équivoque du Gouvernement de continuer à approfondir les liens et le dialogue avec ses ressortissants à l’étranger.
Selon le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez, la rencontre aura un sens particulier pour les jeunes qui, bien que nés sous d’autres latitudes, s’identifient, défendent et aiment le pays (Cuba) de leurs parents et de leurs ancêtres. « Ce sera une excellente occasion de se rapprocher de leurs racines », a-t-il déclaré.
Le 6 septembre 1978, Fidel Castro, lors d’une interview avec un groupe de journalistes cubains et nord-américains, a invité des personnalités représentatives de la communauté cubaine aux États-Unis à avoir un dialogue ouvert sur des sujets d’intérêt mutuel.
Cette rencontre a eu lieu les 20 et 21 novembre de la même année, et 75 figures de tout le spectre de l’émigration y ont participé, non seulement des États-Unis, mais également de d’autres latitudes. Une deuxième réunion a eu lieu le 8 décembre 1979, avec une participation accrue.
Les principaux thèmes abordés ont été les visites à Cuba des émigrés, qui n’étaient pas autorisées jusque-là; la réunification familiale et la libération de ceux qui étaient emprisonnés pour avoir agi contre la Révolution.
peo/mem/mks

EN CONTINU
notes connexes