vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les agences Prensa Latina et SANA déterminées à renforcer leur coopération

Damas, 6 septembre (Prensa Latina) Le président de l’Agence d'information latino-américaine Prensa Latina, Luis Enrique González, et le directeur général de l'agence de presse syrienne (SANA), Iyad Wannous, ont ratifié hier la volonté de renforcer la coopération entre les deux médias.

La Syrie est un pays frère confronté à une double guerre de blocus et de terrorisme, et nous profitons de cette réunion pour ratifier notre engagement à continuer de transmettre la vérité sur ce qui se passe dans cette nation, a affirmé González.
Il a expliqué que l’agence Prensa Latina couvre la guerre imposée à la Syrie depuis les premiers jours de l’agression à travers des journalistes cubains et actuellement à travers son correspondant Fady Marouf.
Il a expliqué le travail de l’agence qu’il dirige et les services qu’elle offre, comme la diffusion de près de 400 informations quotidiennes en sept langues, outre le fait qu’elle édite plus de huit publications et réalise une large couverture mondiale notamment grâce à ses 38 correspondants dans différents capitales du monde.
Le président de Prensa Latina a exprimé sa volonté d’actualiser l’accord de coopération entre les deux agences signé en 2010, ratifié en 2011, et d’inclure plusieurs points qui pourraient élargir et rendre cette coopération plus efficace pour relever les défis actuels.
Le directeur de SANA a pour sa part souligné l’importance que les deux médias utilisent des méthodes modernes pour faire face aux campagnes de grandes sociétés médiatiques qui manipulent l’information pour nuire aux deux pays.
Il est nécessaire d’élargir la coopération médiatique bilatérale pour inclure un contenu culturel et économique, a-t-il ajouté en soulignant l’importance d’une action commune pour briser les blocus imposés aux deux peuples amis.
L’ambassadeur cubain en Syrie, Luis Mariano Fernández, a quant à lui déclaré que la coopération entre ces deux médias est essentielle pour diffuser largement les contenus concernant le prochain sommet du Groupe 77 et la Chine (G 77+ Chine) qui se tiendra à La Havane les 15 et 16 de ce mois.
Il a souligné les relations historiques de fraternité entre Damas et La Havane, et a estimé que la mission diplomatique de la plus grande des Antilles est disposée à faciliter et promouvoir tout type d’échange et de coopération avec la Syrie, notamment dans le domaine médiatique.
Prensa Latina est née à La Havane quelques mois seulement après le triomphe de la Révolution cubaine le 1er janvier 1959, grâce à la volonté du leader historique Fidel Castro, d’Ernesto Che Guevara et de Jorge Ricardo Masetti.
L’Agence de presse arabe syrienne (SANA) a été créée le 24 juin 1965. Elle a joué un rôle important dans la lutte contre les campagnes médiatiques occidentales et dans la défense des causes arabes justes, en particulier la cause palestinienne.
peo/livp/rgh/fm

EN CONTINU
notes connexes